Vous êtes ici : Accueil > Vie scolaire > Agir contre le harcèlement à l’école > « Tous égaux, tous alliés »
Par : webmestre
Publié : 28 janvier
Format PDF Enregistrer au format PDF

« Tous égaux, tous alliés »

Une nouvelle campagne contre les discriminations concernant l’orientation sexuelle

La campagne de sensibilisation contre la haine anti-LGBT « Tous égaux, tous alliés » lancée par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse le 28 janvier 2019 vise plusieurs objectifs :

● affirmer l’opposition de l’institution scolaire à toute forme de discrimination et de violence LGBTphobes

● mobiliser l’ensemble de la communauté éducative en engageant chacun et chacune à soutenir les jeunes LGBT face aux difficultés qu’ils sont susceptibles de rencontrer dans le cadre scolaire

● lutter contre l’invisibilisation des jeunes LGBT, terreau à la fois de l’homophobie et de la transphobie et du mal-être de certains adolescents

● engager une dynamique positive en matière de climat scolaire en portant l’idée que chaque établissement doit veiller à créer un climat sécurisant pour tous et toutes

● développer des solidarités, notamment entre élèves, et des initiatives contre les discriminations

● promouvoir le « zéro tolérance » à l’égard des injures sexistes et LGBTphobes

● rappeler l’existence du service d’aide à distance https://ecoute.contrelhomophobie.org/ accessible à tous et toutes par téléphone, courriel et chat. Tout en dénonçant les violences homophobes et transphobes, la campagne « tous égaux, tous alliés » véhicule un message positif qui invite à s’engager en faveur d’un climat scolaire plus inclusif et plus propice au bien-être et à la réussite de chacun. Le ministère souhaite ainsi provoquer un changement d’état d’esprit, afin que s’exprime dans les établissements scolaires davantage de bienveillance à l’égard des jeunes LGBT et que le discours homophobe s’y trouve marginalisé.

Pour rappel, depuis 2005, chaque 17 mai a lieu la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Cette date symbolique a été choisie pour commémorer la décision de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) de 1990 de supprimer l’homosexualité de la liste des maladies mentales. Cette journée, célébrée dans plusieurs dizaines de pays à travers le monde, a pour but de dénoncer toutes les discriminations faites aux personnes LGBT et de promouvoir les actions de sensibilisation.