Vous êtes ici : Accueil > Vie du site > Archives > Année 2014-2015 > Mini-entreprise au collège Pierre Brossolette
Par : webmestre
Publié : 1er avril 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Mini-entreprise au collège Pierre Brossolette

Le prix du développement durable

Développé par Entreprendre pour apprendre (une fédération de vingt associations dont le but est de favoriser l’esprit d’entreprendre des jeunes et de développer leurs compétences entrepreneuriales, dixit son site internet), des élèves de troisième se sont lancés le plus sérieusement du monde dans le monde de l’entreprise en devant de véritables entrepreneurs pour cette année 2015-2016 après une première expérience en 2014-2015. Ce concept de Mini-Entreprise consiste à préparer les jeunes à leur vie d’adulte en leur faisant découvrir l’engagement personnel, l’activité collective et le domaine économique.

Sous la houlette de leurs professeurs de technologie, ils ont lancé l’idée d’un « vide-tube », petite pince permettant de venir à bout d’un fond de dentifrice, de colle … réalisant ainsi de réelles économies ; un produit très développement durable dans un établissement labellisé développement durable.

Appelé Apla tube, les élèves ont réalisé le produit de la conception à la réalisation dans le cadre d’un club mini-entreprise. Le logo, le slogan (« Chacun fait sa part »), le comptoir de présentation (réalisé par leurs voisins du lycée Boismard) ou encore la mascotte (le tube vivant !) ont été pensés et entièrement réalisés par les élèves dirigeants. L’objet en lui-même a été fabriqué par une imprimante 3D dont le collège a fait l’acquisition cette année.

Le samedi 28 mars, huit mini-entrepreneurs sont allés vanter les mérites de leur produit à la foire expo de Rouen qui ouvrait sa 87e Édition. L’Apla tube a fait fureur auprès du public présent, tout comme la mascotte auprès des enfants, qui voulaient une photo ! Ils ont remporté ainsi le prix « du développement durable » parmi les prix qui étaient à décrocher, prix décerné par l’Education Nationale pour l’ensemble du projet.

D’autres lieux de vente sont prévus comme le marché de Brionne. L’objectif de vendre 300 unités a été largement dépassé et les ventes ne sont pas terminées !

A cette occasion, un de nos professeurs de technologie quelque peu facétieux a réalisé quelques fausses unes pour aborder l’événement.